Piano 1/4 queue KEMBLE KC151PE Noir laqué Agrandir

Piano 1/4 queue KEMBLE KC151PE Noir laqué

La marque anglaise Kemble, fondée en 1911, appartient actuellement à Yamaha. Depuis la fermeture de la fabrique anglaise, les pianos Kemble sont produits dans une usine Yamaha, en Indonésie.

Plus de détails

10 160,00 €

essayer en magasin Contactez-nous

En savoir plus

Le quart-de-queue KC 151, apparu début 2013 est le plus petit modèle de la famille des pianos conçus par Yamaha, mais présenté sous la marque Kemble. C'est la version économique du modèle Yamaha GB1, dont les caractéristiques dimensionnelles et le plan de cordes sont identiques.

L'esthétique du meuble du Kemble KC 151 est classique et sobre, les trois pieds, avec roulettes en laiton, n'étant pas évasés à leur base. Le couvercle à deux positions d'ouverture et son abattant ne comportent pas de chanfrein sur leur contour. La lyre est d'une forme plus travaillée. Le large pupitre, non coulissant vers l'avant, ce qui est assez gênant pour les yeux de certains pianistes et reposant sur des tétons en bois semblant assez fragiles, manque un peu de hauteur (24 cm). Il comprend néanmoins quatre positions d'inclinaison. On apprécie le ralentisseur de couvre-clavier, discrètement inséré sur le flanc gauche du cylindre, ne comportant pas de serrure. Le cadre métallique, bien poli et d'une belle couleur dorée, est strictement identique à celui du GB1, y compris pour le montage en cordes, avec agrafes dans les basses et médiums, conçu avec sillet et contre-sillet dans l'aigu. L'échelle Duplex dans l'extrême aigu est située à l'avant du contre-sillet et, à notre avis, sans grand effet sur la sonorité. Le chevalet des basses est suspendu pour une longueur de cordes maximale. Les chevilles sont tourillonnées. La table d'harmonie est en épicéa.


Quant à l'ensemble mécanique-clavier signé Yamaha (dont les têtes de marteaux) avec barre de centre en alliage léger, c'est le même que sur le GB1, à l'exception des leviers de répétition qui ne sont pas en bois ici mais en résine de couleur beige clair. Les touches noires du clavier sont en résine phénolique et les blanches en résine acrylique, mais non en Ivorite comme sur les modèles Yamaha plus haut de gamme. La finition est assez soignée, comme toujours chez Yamaha.

L'ergonomie est excellente et la prise de contact avec le clavier et les trois pédales est agréable. Le clavier, d'une bonne fermeté, donne confiance malgré un faible enfoncement près du cylindre lié à une longueur de touches réduite. Le rendu musical immédiat est très satisfaisant, surtout dans l'auditorium implanté chez Yamaha France, à l'acoustique valorisante.


Les limites sonores sont par contre vite atteintes pour les quatre notes les plus graves qui manquent de définition et claquent un peu, ce qui n'est pas surprenant et pardonnable pour un instrument d'aussi petite taille. Pour toutes les autres notes, le son est assez bien équilibré, et musical, le timbre étant plutôt assez cuivré dans l'ensemble et sans agressivité. On apprécie l'efficacité de la mécanique qui permet un excellent contrôle du jeu, même dans les nuances les plus pianissimo, ainsi qu'une répétition très véloce.